I N F O

Elia Rodière

Art et philosophie

De formation philosophique, je me suis spécialisée en phénoménologie, plus particulièrement en phénoménologie husserlienne. Depuis 2011, je poursuis un travail entre Philosophie et Art. Ce travail prend différentes formes : conférences de philosophie, publication d'articles théoriques et de textes poétiques, de contes philosophiques, photographie de studio et en lumière naturelle, écriture et réalisation de court-métrages, inspirés par le travail du SEL de Lucien Taylor, et direction artistique du danseur espagnol de flamenco contemporain, et théoricien de la danse, Fernando Lopèz.

Mon travail vise à établir un pont entre le concept et la matière, entre le sensible et l'intelligible. La phénoménologie husserlienne permet, me semble-t-il, d'aider à cheminer dans cette direction, car elle se penche sur les conditions de possibilité de la connaissance, en montrant de quelle manière l'esprit influence la matière et est influencé par elle, dans un lien inaliénable et réversible. 

En photographie, j'essaye donc de travailler des questions que la philosophie a historiquement fait émerger, à sa manière, par la mise à jour et l'étude de concepts, en utilisant les particularités du médium photographique, que je définis comme suis : discours iconographique rayonnant en profondeur, construction symbolique synthétique, force de l'image qui semble plus réelle que le mot, épiphanie du vivant, mise à nue de l"essence" des objets du monde. J'ai été éditrice et dans ce cadre, j'ai assumé des fonctions d'iconographe pour des livres de photo. Je suis donc sensible aux rapports des images entre elles, et j'aime faire résonner leur sens par leur rapprochement en les accolant, ou en les faisant co-exister dans une page, à la manière d'un poème visuel.

J'apprécie de parler de manière "instinctive", sans passer par les mots, mais plutôt par un corps en mouvement, regardant, et construisant le réel par agencement des vécus intimes, dans la matière et l'image, nécessairement construites. Pour ce faire, je privilégie la prise de vue à la retouche. Je n'utilise cette dernière que pour le développement et je ne pratique pas le montage photoshop.

 

Chacun de mes projets est édifié autour d'une notion (matière qui coexiste au sensible, venue à la manifestation, épiphanie de la vie, temps solidifié, identités plurielles, essence du féminin, rapport du vivant au mouvement, plénitude de l'espaces vide...) et je prends souvent le temps de les laisser maturer, parfois pendant plusieurs années. Je vis avec eux en pensée, et je les retrouve parfois dans le réel, comme des amis. 

D'un point de vue plastique, mon esthétique tente de mettre à profit la pratique photographique pour montrer "le réel en profondeur", dont parlait Merleau-Ponty, qui, souvent, prend des allures de rêves. Je ne m'interdis donc aucune technique, plaçant sur le même plan des photographies réalisées en studio, en lumière naturelle, prises sur le vif, ou créées de toutes pièces, du moment que cet aspect "onirique" et dévoilant l'essence et/ou l'histoire d'une chose, ou d'une personne, me parait présent.

Je ne dissocie pas mes différentes pratiques qui se nourrissent les unes des autres, et je suis convaincue que l'Art, comme la Philosophie, aident à apporter d'avantage d'harmonie et de clarté. A ma mesure, et avec mes inévitables errements, mes projets poursuivent donc ce but, naïf et plongeant, qui cherche à descendre et mettre à jour les couches architectoniques dirait la phénoménologie, par le constat plastique d'un affleurement du sens dans le registre du perceptible.

CONTACT

Merci pour votre envoi !

PUBLICATIONS ET CONFERENCES

Lucien Taylor, anthropologie visuelle, in LA NATURE, Ellypse

Bachelard et le grand rêve, EIKASIA, revue européenne de philosophie

L'alliance thérapeutique in PRISE EN CHARGE DES HAUTS POTENTIELS INTELLECTUELS, Deboeck

Poème, BRUMARIA

Festival international du film d'environnement

Fondation RICARD pour l'art contemporain

A Paraître : collection de contes philosophiques pour enfants aux éditions d'Ithaque jeunesse